Cahier des charges "Ecole et cinéma"

année scolaire 2015–2016

Les grandes orientations du dispositif national

"Voir, découvrir des films au cinéma, partager, dire ses émotions, apprendre à lire, à interpréter des œuvres… Faire ensemble l'expérience de la création d'images et construire une première culture commune cinématographique…"

"Ecole et cinéma" propose aux enseignants des écoles primaires et maternelles (de la grande section de maternelle au CM2) de s'engager dans un parcours pédagogique et artistique autour du cinéma.

Ce dispositif national a pour but de former l'enfant spectateur par la découverte active de l'art cinématographique.
Il permet de lier le cinéma à l'école avec deux objectifs :

-     
inciter les enfants à prendre le chemin de la salle cinéma et s'approprier ce lieu de pratique culturelle, de partage, de lien social.
-     
initier une réelle approche du cinéma en tant qu'art à découvrir, grâce à des films de qualité.

Destiné au jeune public, le catalogue "Ecole et cinéma" comporte 85 titres.
Ces films ont été choisis avec l'exigence de représenter une grande variété de genres, d'époques et de cultures.

Chaque film "Ecole et cinéma" est accompagné de documents édités par "les Enfants de cinéma" :
un "cahier de notes sur …" pour les enseignants et une carte postale pour les enfants.

"Ecole et cinéma" est mis en œuvre au niveau national par l'association "Les enfants de cinéma", à l'origine du projet.

Deux ministères de tutelle financent cette opération éducative et artistique :
-     
    le ministère de la culture et de la communication avec le centre national de la cinématographie (C.N.C.) ;
-         
le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.

La direction générale de l'enseignement scolaire (DGESCO) s'est associée, dès l'origine, à ce projet et Canopé (ex SCEREN-CNDP) finance, en partie, l'édition des documents.

Dans chaque département inscrit dans le dispositif (95 en tout), un coordinateur cinéma (une salle ou une association) travaille en étroite collaboration avec un responsable de l'éducation nationale (DSDEN, CDDP), en partenariat avec les responsables des salles associées et un conseiller cinéma et audiovisuel de la DRAC. Les collectivités locales aident au bon déroulement de l'opération en finançant billets ou transports.

En Seine-et-Marne:

Lors du démarrage de l'opération en 1994-1995, 3 salles et 26 écoles participaient.
En 2013-2014, ce sont 11 salles et 47 écoles qui se sont engagées, soit 223 classes, soit 5284 élèves .

Des aides pour les enseignants

Pour permettre aux enseignants, de retour en classe, de mener un parcours autour du film avec leurs élèves, la DSDEN (conseillers pédagogiques arts visuels) et le cinéma "Apollo" organisent, pour chaque film, une pré-projection suivie d'une intervention d'un professionnel du cinéma. Ces formations sont organisées le mercredi après-midi. Un dossier pédagogique est proposé sur le site pour chaque film de la programmation.

Les conditions de participation

- La participation à "Ecole et cinéma" doit être inscrite dans le programme annuel d'actions du projet d'école. Elle doit trouver sa place dans les objectifs de celui-ci, notamment dans les domaines de l'éducation à l'image et de l'éducation artistique.

- Les classes inscrites assistent à la projection en salle de 3 films. Le suivi intégral de la programmation présentée en annexe doit être impérativement respecté.

- Le prix de l’entrée cinéma est fixé à  2,20 euros depuis 2010-2011. La gratuité du dispositif pour les familles doit être assurée.

- La participation aux formations est obligatoire pour chaque enseignant inscrit.
  Ces formations ont pour objectif :
*de montrer pourquoi et comment le film s’inscrit dans le parcours culturel de découverte d’œuvres cinématographiques pour les élèves ;
*d'approfondir l’œuvre par l’ analyse des choix de création et des techniques employées;
*d'enrichir le visionnement des films par l'apport de prolongements pédagogiques.

- Les écoles s’inscrivent auprès de leur conseiller pédagogique départemental arts visuels qui en informe l'inspection de chaque circonscription concernée.

Retour